photo_Gr_goire_1_f_v_2005

 

Grégoire Ahongbonon est le fondateur de l'Association Saint Camille de Lellis, formée en 1983 à Bouaké pour venir en aide aux malades mentaux.

 

ivorycoastA

 

Dans certains villages d’ Afrique, les « fous » (c'est ainsi qu'on appelle les personnes atteintes de maladie mentale, dépression, désorientation, schizophrénie...) font peur; on ne sait pas les soigner. On les croit habités par des esprits mauvais… leur comportement est assimilé à de la sorcellerie… Alors, afin que le village retrouve sa sérénité, on les enchaîne à un tronc, dans un coin du village ou en pleine forêt, nus, sous le soleil ou la pluie, souvent jusqu’à leur mort.

 

                                                                                  Scan0002

 

 

 

Grégoire , un Béninois, s'est ému de leur sort et s'emploie à les tirer d'affaire. Il les délivre, les emmène dans un de ses centres et passe sa vie à trouver les moyens de les soigner, leur redonner la dignité et les réinsérer dans la société !

 

 

                                     Scan0005          ivorycoastC

 

 

 

De nombreux médias dont "le Monde", "Ouest-France", la Radio-Télévision canadienne... ont déjà attiré l'attention sur son oeuvre couronnée par un 1er prix mondial de psychiatrie à Trieste, en Italie en 1998 et le prix d’excellence des droits de l’homme en 2005 à Genève.

 

Grégoire a déjà crée 11 centres en Côte d’Ivoire et 3 au Benin.

 

 

DSC01459