Deux établissements d'éducation reçoivent une aide financière de Partage Bretagne et contribuent à la promotion de la FEMME AFRICAINE de DEMAIN.

 

A SOLENZO,  le Centre Féminin de Formation Marie Moreau accueille des jeunes filles adolescentes qui apprennent des métiers manuels : tissage, fabrication de savon, couture, cuisine... Elles apprennent aussi à lire et écrire dans la langue qui domine, le "dioula", puis en français. Quelques-unes ont pu obtenir le CEP (Certificat d'Etudes Primaires).  Il y en a de plus en plus cependant qui logent au Centre, sans suivre la formation : elles poursuivent des études en ville, en collège, avec un retard scolaire important.    Les familles paient parfois en nature (sac de riz ou de mil...) retiennent leur fille à la maison pour qu'elles aident aux travaux des champs, arrangent des mariages forcés précoces... En plus des parrainages, Partage Bretagne a financé l'achat de machines à coudre, métiers à tisser,  mais aussi des petits systèmes d'éclairage solaire pour palier le manque d'électricité, alors que la nuit tombe de bonne heure ... Partage Bretagne ne peut pas répondre à tous les appels qui lui sont adressés par la responsable africaine du Centre de Formation qui croit vraiment à sa mission.